La collision de Beyonce et Scrat, ou les nouvelles péripéties de MTME

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
YouTube
Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
Visit Us
Pinterest

La collision de Beyonce et Scrat, ou les nouvelles aventures de MTME

Après la déception d’avoir raté le concert de Beyonce en 2016 à San Siro, cette année tout a étrangement commencé à la perfection !

Billet pris à temps, et donc rendez-vous pris le 6/07 avec un des couples les plus puissants et influents des temps modernes, les Carters.

Et le soir du concert, le 06/07, ma vie a basculé dans un dessin animé. Je me suis retrouvée dans la peau de Scrat pour une soirée, vous savez le sympathique et malchanceux petit écureuil dans l’Age de glace qui n’aspire qu’à manger sa noix ?

 Ben ouais, j’ai été Scrat le temps d’une soirée et comme Scrat avec sa noix, mon concert je ne l’ai jamais vu.

Dans l’excitation d’aller assister à l’un des concerts les plus impressionnants de l’année, un vrai show a l’américaine, je prends la route de mon travail vers Milan. Je m’attendais bien évidemment à quelques embouteillages sur la route mais pas à un déferlement de grêle, qui a stoppé la circulation sur l’autoroute pendant près de 20 minutes.

En prenant mon courage à deux mains, je brave ces conditions atmosphériques extrêmes et je roule tranquillement a 30 km/h sur l’autoroute pour essayer d’arriver à temps pour le concert. Et déjà… c’était très mal parti.

En arrivant finalement en ville, autre obstacle, voilà que ma réservation dans un parking près de San Siro n’a pas été prise en compte et ils m’invitent très courtoisement (au cas où …c’est ironique) à me trouver un autre parking car ce dernier est déjà complet. La faute à mon retard dû à la grêle ? J’ai quelques doutes… Le ciel étant redevenu clément, je cherche un autre parking et j’en trouve un à environ 2km du stade, la roue commence à tourner ou presque…

Je viens juste de dire que le ciel était redevenu clément, hein ??  Ouais, le temps que je sois en voiture, il était TRES clément. Le problème est survenu quand je n’ai pas trouvé de taxi et que j’ai pris cette décision un peu folle de faire ces 2 km à pied pour rejoindre le stade. A ce point de ma soirée, assister au concert était une espèce de st graal !

Et bien, comme Scrat qui a des ennuis en continu dans Ice Age, bienvenue dans ma soirée dessin animé, a peine je rejoins la route a pied en sortant du parking, un déluge se déverse sur la ville de Milan. J’ai l’impression de faire partie d’une conspiration qui a décidé de me faire rater la performance de la texane plus célèbre de ces dernières années ou bien d’avoir un petit nuage noir qui me suit au-dessus de la tête depuis 18h.

Bref, trempée de la tête au pied, littéralement, avec mes baskets faisant ce petit couic typique à chaque pas, j’arrive finalement au stade. La pluie ne s’est pas arrêtée pour autant et j’espère que nous aurons droit à un petit répit durant le concert ! Mais c’était sans compter le passage de la sécurité…

Attention petit retour en arrière, quelques jours avant le concert, j’avais pris la peine d’appeler ticketone pour m’assurer que je pouvais apporter au concert mon super nouvel appareil photo en précisant marque et modèle que je voulais utiliser lors de ce concert unique même si j’avais un billet très mal placé… La réponse a été positive, si ce n’était pas utilisé à des fins professionnelles.

Je l’ai donc ramené avec moi sure de mon coup ! Et bien comme on dit, je suis tombée de haut lorsque la sécurité m’a bloqué à l’entrée car l’appareil photo n’était pas autorisé dans l’enceinte du stade. Aucun moyen de convaincre ces messieurs dames, aucune consigne où laisser mon appareil photo, et le concert commence dans 5 minutes. Il pleut encore ! Quelques larmes de frustrations, et je saute dans un taxi pour revenir au parking et laisser mon appareil a la voiture pour revenir par la suite, même si j’allais rater une bonne partie des chansons initiales …

Sur le coup, le chauffeur de taxi était super sympathique et m’a un peu réconforté dans mon désarroi de cette soirée dantesque. Mais la soirée n’était pas encore finie !!! Accident sur la route pour rejoindre le parking, 30 minutes de taxi, une note salée et finalement arrivée à destination, à bout de forces, je me suis dit que c’était peut-être le destin, il était déjà 21h30 et j’avais déjà raté une bonne moitié du concert ! Finalement rentrer voir mon mari et mon chien ne semblait pas si mal que ça après toutes ces aventures.

La soirée de Scrat s’est achevé sur cette note et j’ai rejoint pour mon plus grand bonheur ma famille. Beyonce, on remet ça… A la prochaine fois, jamais 2 sans 3 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.