Conversation avec… Argadol

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
YouTube
Facebook
Facebook
Instagram
Twitter
Visit Us
Pinterest

Conversation avec Argadol. Un artiste francais à la créativité débordante.

Un univers Néo-POP, à la frontière de l’Art Urbain et du Street Art, se nourrissant de la culture populaire, de l’histoire, des grandes icônes du Rock…

Des oeuvres à plusieurs degrés de lecture, aux messages en rapport avec le racisme, la mort, l’écologie, les symboles sexuels, l’argent, le pouvoir et l’amour sous toutes ses formes, la seule chose qui rend l’être humain vivant et différent. Voilà ce qu’Argadol essaie de propager !

Je vous le laisse le découvrir…

1. D’ou vient le choix du nom Argadol?

C’est plutôt sans importance, il n’a pas de signification particulière et je préfère garder le mystère ! lol … mais c’est un nom qui sonne comme le nom d’un héros de mon enfance..

2. Pouvez vous presenter en quelques mots afin de mieux vous connaitre?

Né en 1975 (wouahhh déjà lol), Je suis artiste « urbain » c’est à dire petit fils du Pop-Art, inspiré par le street art ! Cela fait plus de 10 ans que je suis artiste « pro » et quelques années déjà que j’interviens également dans la rue. Je suis plutôt un portraitiste mais j’aime raconter des histoires et glisser une lecture second degré dans mes oeuvres avec des messages sur la société, l’être humain, l’argent, la mort, l’écologie… et surtout l’Amour !

3. Quel est votre process artistique? Quelles techniques utilisez vous le plus souvent?

J’utilise toutes sortes de Techniques assez variées, j’aime expérimenter… aujourd’hui sur toile, je réalise mes fonds à base de collages parfois pour donner de la matière, puis à la bombe avec des tas de pochoirs que je fabrique… cela me permet de créer un fond vibrant, chargé mais unis en terme de nuances de couleurs.

Puis je réalise mon sujet principal, un portrait le plus souvent, de manière très traditionnelle, au pinceau et à la peinture acrylique.
Vient ensuite les détails tout autour pour raconter l’histoire et passer des messages, j’aime charger mes oeuvres de tout un tas de symboles, de phrases… j’aime jouer avec la typographie ! (cela doit venir de ma formation initiale il y a une éternité : Graphiste publicitaire).

Je termine l’oeuvre avec ce bord noir et ces coulures noires, qui ont une signification particulière pour moi, que l’homme est un animal avec de bas instincts, un personnage sombre qui se bat contre ça toute sa vie…

Mais j’aime de plus en plus travailler aussi sur papier, à l’encre, à l’aquarelle, des techniques qui permettent de travailler vite, ce que j’utilise lorsque je dois préparer un collage pour la rue par exemple, mais aussi pour réaliser des oeuvres à des tarifs plus accessibles.

4. Vos oeuvres sont inspirées de la pop culture, que pensez vous de la culture pop moderne de 2018? Vous inspire t elle toujours autant?

Tout n’est que recyclage… finalement la culture Pop ces dernières années remet au goût du jour les Superhéros par exemple… un thème que j’affectionne. Mais il est vrai que côté musique, mon influence est plutôt ROCK et mes icônes à moi sont vieillissantes ou disparues …. J’écoute ce qui sort, je suis curieux de tout, je lis beaucoup de « romans graphiques » comme on dit, des BDs souvent poétiques, à message, qui poussent à la réflexion. Voilà ce qui m’inspire !

5. Quelles sont les themes qui vous tiennent le plus a coeur?

L’AMOUR… sous toutes ces formes, sous toutes ses dérives, celui qui permet d’accomplir des choses insensés autant que celui qui détruit… un Thème universel.
La musique et le ROCK en tête… je suis venu à la peinture par la musique, je suis un mauvais musicien… alors j’ai fini par trouver mon mode d’expression avec les pinceaux…. mais la musique « du diable » continue à me faire vibrer !

Les messages qui reviennent toujours dans mes oeuvres sont des messages liés aux rêves, au fait d’y croire, de se battre pour ce qu’on aime, à la liberté, au fait de ne pas porter attention à ce que pensent les autres… à la liberté !

6. Quels sont les artistes qui vous ont poussé a faire ce metier?

Dans les peintres « classiques », ceux de l’Histoire de l’Art, lol, pour leur travail ou pour leur personnalité, des gens comme Warhol, Basquiat, Keith Haring bien sûr… mais aussi Picasso ou même Jackson Pollock….
Et bien sûr des tas d’artistes urbains, de Sheppard Faire à Speedy Graphito, Jeff Aerosol, etc…

7. Que pensez vous de la recente evolution du street art? Berlin a recemment ouvert un musée dedié a cette discipline… pensez vous que cette popularité pourra etre positive pour le street art?

Je ne fais pas partie des gens qui pensent que l’Art de la rue doit y rester et inversement…. je pense que cette reconnaissance pour le travail accompli par certains artistes de rue depuis des décennies est normale et méritée… enfin ! Et je pense que le Street Art aujourd’hui est un beau reflet de la diversité de l’Art des galeries… finalement l’un nourrit l’autre…

Pour ma part, je ne vais pas dans la rue pour chercher une visibilité ou pour me faire « repérer » par une galerie… ça c’est le côté pervers du moment…. il faut que ça reste une démarche sincère, citoyenne, au service des gens… j’ai juste envie de mettre de l’Art là où il devrait avoir toute sa place… et là où on ne le trouve jamais… C’est une vraie drogue, je ne le fais pas à visage caché ou de nuit… non ! Toujours en plein jours, j’aime l’échange avec les passants, c’est toujours très enrichissant !

8. Avez vous certaines techniques que vous voudriez encore explorer dans vos oeuvres?

J’explore toujours et encore… J’essaie toujours des tas de choses, même les techniques plus académiques peuvent apporter quelque chose au travail de la rue, le pastel sec, le fusain, l’aquarelle … le café, le mercurochrome, etc… lol
NO LIMIT !

9. Avez des rituels quand vous créez une oeuvre? Par exemple, je carbure à la musique et au coca light lorsque je commence une illustration…

OUI ! Je l’ai dit plus haut, j’ai 2 drogues dures (lol) le café et la musique ! Du 33t à la musique numérique au casque, peu importe, mais la musique, le rock, toujours très fort et toute la journée… Le choix dépend vraiment de l’humeur du jour et influence la création ! (et la solitude, aucune création ne se fait sans la solitude disait Pablo Picasso, un point de vue que je partage)

10. Quels sont vos projets pour 2019?

Je viens de réaliser un très gros projet, qui a monopolisé beaucoup d’énergie et de travail de préparation, la réalisation d’une fresque de 25m de long par 8m de haut… Un gros défi…. j’espère pouvoir renouveler une expérience similaire en 2019 ! Avis aux amateurs ! 😉
Des Expos en cours et à venir, mais pas de projets verrouillés pour le moment, une Grosse Expo parisienne sur Marylin Monroe surement l’été Prochain… à suivre ! 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.